• Je Marche pour Colloma

Etape 38: Larrasoaña à Zariquiegui

Circuit du jour:



Notre pèlerin au jour le jour


Jour 38... 28,3 km aujourd'hui et il aurait encore pu marcher mais... il ne faudrait pas qu'il arrive trop tôt à Compostelle😂 Début de journée difficile, Papa n'avait pas trop le moral et avait du mal à avancer... ça a duré jusqu'à Pampelune. Beaucoup de visites étaient payantes à Pampelune, donc il n'a pas trop tardé. La visite de la cathédrale aussi l'était... un peu dégoûté de voir ce profit🙁 Alors, pour se défouler et quitter cette rage qu'il avait en lui, Papa s'est remis à marcher et le moral est de nouveau revenu au beau fixe. Depuis Pamplune, il a quitté les Pyrénées et les paysages changent totalement avec des cieux magnifiques où il a l'impression d'y voir le paradis😍 Arrivée à nouveau dans un gîte sympa ou toutes les nationalités sont partagées. Demain, il repartira vers de nouveaux horizons qu'il ne manquera pas de partager... 🎵Ce fut une belle journée, je vais me coucher... une si belle journée, qui s'achève...🎶

L'info tourisme du jour


Pampelune

Pampelune mérite une visite prolongée. De nombreuses richesses la composent : la cathédrale Santa Maria et son cloître et l'église St Saturnin. Arrivé par le pont de la Magdalena et les remparts de la vieille ville, on traverse ses faubourgs presque sans s'en rendre compte et les pèlerins rentrent à Pampelune par la porte des Français. Pampelune a un charme qui lui est propre. Capitale de la Navarre, ses habitants sont célèbres pour leur fort caractère et pour leur agilité aux fêtes de la Saint Firmin. Pampelune doit son nom au général Pompée qui y fait dresser un camp en 75 avant J-C, à l'emplacement actuel de la cathédrale. La ville subit des décennies de destruction par les raids des musulmans et des vikings. Ce n'est qu'à partir du 11e siècle que la ville parvient à se développer à ,nouveau, et elle devient le cœur du royaume de Navarre.


Reportage photo:




25 vues1 commentaire
image.png