• Je Marche pour Colloma

Etape 50: Boadilla del Camino à Carrión de los Condes

Circuit du jour:




Notre pèlerin au jour le jour


Jour 51... Aujourd'hui a été la plus mauvaise journée du chemin de Papa. Il faisait froid, venteux et aucun paysage intéressant à photographier. Ce matin, en quittant l'auberge, Papa a longer le canal pendant 6 km... une petite pause... 2eme petit déjeuner 😉 et après... 24 km de chemin le long d'une route, toujours tout droit et plat. A part quelques chauffeurs de poids-lourds qui, de temps en temps donnaient un petit coup de klaxon pour lui redonner un peu le moral. Finalement la seule chose positive de la journée... 🤨 Arrivé à Carrión de los Condes, Papa a encore marché 2 km pour trouver sa chambre. Total de la journée... 32,52 km. Ce soir il est dans une petite chambre bien chauffée... il n'a pas eu le courage d'aller à la messe chez les sœurs😔 Maintenant, il est installé dans sa chambre. Après un petit repas, il prend le temps de nous écrire... Demain sera encore une dure journée, beaucoup de route et la pluie est annoncée pour toute la journée à en croire la météo.😖 Vous comprendrez qu'en voyant les quelques photos de la journée, elle n'était vraiment pas terrible. Enfin, les jours et les kilomètres diminuent et ça l'encourage...

L'info tourisme du jour


Carrión de los Condes


C'est une halte importante sur l'ancien chemin de Saint Jacques. Ville ibère et romaine, cour des rois médiévaux, siège de conciles. De nos jours, le voyageur est reçu au couvent de Santa Clara, construit à côté de la prairie où les pèlerins se reposaient avant d'entrer dans la ville. ce couvent, fondé au XIIe, est doté d'une église qui abrite une pieta de Gregorio Fernandez, et d'un musée annexe qui conserve des peintures et sculptures des XVIIe et XVIIIe siècles. dans le centre-ville, le pèlerin peut admirer la façade ouest de l'église de Santiago. Cette église a été détruite en 1809, mais sa façade de 1160 subsiste. a la sortie de la ville, sur la rivière Carrión, on peut voir le sanctuaire de Nuestra Senora de Belèn, patronne de la ville. en franchissant la rivière, une voie romaine mène au monastère de San Zoilo, ancien refuge de pèlerins dont la construction a commencé au Xe siècle. le magnifique cloître Renaissance est l'oeuvre de Juan de Badajoz.


Reportage photo:




21 vues1 commentaire
image.png