• Je Marche pour Colloma

Etape 52: Moratinos à El Burgo Ranero

Circuit du jour:




Notre pèlerin au jour le jour


Jour 53... Très belle journée ce matin avec de belles couleurs. Vers midi, Papa est arrivé à Sahagun où il a passé plus d'une heure à visiter la ville et puis l'Ermitage dédié à la Vierge del Puente. Il a reçu une mini Compostella confirmant son passage et certifiant qu'il avait fait la moitié du chemin 😉 (enfin ... chemin espagnol). Après, il est reparti pour faire encore 20 km et là... il a été un peu dégoûté du chemin. Depuis plusieurs jours, Papa est chaque fois seul sur le chemin et chaque fois qu'il rentre dans un village... les bars, auberges et restaurants sont remplis de soi-disant "pèlerins". Et à la sortie, les bus et les taxis les attendent pour aller plus loin.🤨 Le soir, il est vraiment difficile de trouver de la place. Il espère qu'après Leon... cela soit moins flagrant. Enfin, Papa a sa conscience tranquille. Sa montre vérifie toutes ses étapes, donc il est impossible de tricher.😂🤣 Ce soir, à l'auberge, une surprise l'attendait. Le couple de Bretons avec qui il avait marché quelques jours auparavant était dans la même auberge et ils ont passé une très bonne soirée.🤗😍. A demain pour d'autres nouvelles...

L'info tourisme du jour


El Burgo Ranero


En traversant le rio Cea, vous quittez la Terre de Campos ("terre des champs") pour entrer dans la solitaire étendue léonaise. le pèlerin est confronté à l'un des trajets les plus austères du chemin: la rocailleuse plaine de Paroma, aussi rude l'été que l'hiver. Dans le village d'El Burgo Ranero de 310 habitants, il faut mentionner Domenico Laffi, pèlerin du XVIIe siècle qui a relaté ses conditions de voyage: "Nous trouvâmes une auberge mais elle était si modeste que nous dûmes dormir à même le sol, car tous sont des bergers de brebis, qui vivent dans cette ville, faite de cabanes couvertes de paille."

Espérons que tu trouves meilleure auberge!


Reportage photo:




42 vues2 commentaires
image.png