• Je Marche pour Colloma

Etape 60: Vega de Valcarce à Fronfria

Circuit du jour:



Notre pèlerin au jour le jour


Jour 61... Oulala... qu'il a été difficile de partir ce matin. Sa grande fille étant partie... et la pluie au rendez-vous. 😔 Il a plu toute la journée et puis l'après-midi, sur les crêtes, le vent s'y est mis aussi. Ce matin, en sortant du gîte, Patrick le pèlerin aux ampoules (que j'ai soigné quelques jours auparavant) l'attendait comme s'il avait senti sa tristesse. Toute la journée, ils ont marché ensemble et ont pu échanger leurs sentiments, du moins quand le vent les laissait parler. Ce soir, il a pris une chambre seule car il fallait tout faire sécher, et oui, dans les dortoirs ce n'est pas toujours évident... Papa aurait voulu avancer un peu plus mais le temps était vraiment trop mauvais et puis c'était une étape un peu plus dure au niveau du dénivelé😟 Demain, si le temps le permet, Papa essayera de rattraper son retard ou du moins une petite partie. Il me remercie pour avoir partagé ce chemin avec lui, ces 4 jours où l'on a pu marcher ensemble lui ont donné la force de continuer ce défi magnifique. Qu'il est bon de se sentir accompagné de la sorte par tous vos échanges aussi bien familiaux qu'amicaux. Aujourd'hui, papa est arrivé à Fronfria. Il a marché 27 km et en regardant sa montre Garmin, il a quand même fait 702 mètres de dénivelé positif. Et oui ça grimpe la montagne...

L'info tourisme du jour


Triacastela


Le nom de cette localité conserve le souvenir de ses trois châteaux. Le chemin se confond avec la rue principale qui comptait plusieurs hôpitaux. Triacastela était également pourvu d'une prison pour pèlerins turbulents, fermée par de forts barreaux de bois. De nombreux graffitis subsistent, dont plusieurs coqs, réalisés par des détenus. L'église dédiée à Saint Jacques, reconstruite en 1790, conserve une partie romane. Selon le guide du pèlerin, les pèlerins de passage à Triacastela y prenaient une pierre de calcaire, abondant à cet endroit (mais rare dans le reste de la Galice) et la transportaient pendant cinq lieues jusqu'aux fours de Castaneda. la chaux obtenue servait à la construction de la basilique de Saint-Jacques-de-Compostelle.


Reportage photo:




41 vues2 commentaires
image.png